Future installation à Londres – tout ce que vous avez besoin de savoir !

House London Trip a fêté cette année ses 5 ans en tant que chasseur d’appartements expérimentés sur la scène londonienne.

Fort de notre expertise métier, nous vous avons rédigé un article au travers duquel nous vous partageons tous les conseils, bons plans, astuces et choses à savoir dont nous avons pu faire l’expérience depuis notre création.

En bref, un petit guide parfait pour vous lancer dans l’aventure londonienne et vous offrir une installation en toute sérénité.



1. Chercher un logement à Londres, par où commencer ?

Que vous soyez étudiant, stagiaire, en voyage, ou en quête d’une nouvelle aventure dans la capitale Britannique, trouver un appartement n’est pas chose aisée. Les loyers sont relativement chers et les agences de location ne sont pas toujours très fiables.
Mais pas de panique, nous sommes là pour vous guider afin de faciliter au mieux votre arrivée à Londres.

Voici les étapes à suivre et quelques conseils pour votre recherche de logement.

Étape N°1 – les critÈres de recherche

La première étape dans toute recherche de logement est d’établir vos critères de choix.

– Quel type de logement choisir ?
La valeur des biens immobiliers à Londres est l’une des plus forte au monde, la demande y est très importante ce qui fait augmenter le prix des biens. Plusieurs choix s’offrent à vous :
– Un studio ou un appartement complet.
– Une chambre en suite (salle de bain privée) en collocation.
– Une chambre simple ou double (selon la taille du lit) en collocation.
– Une chambre Twin (partager une chambre avec une autre personne – possibilité d’avoir 1 grand lit double ou 2 lit simple) en colocation.

Estimation des prix, Zone 1 & 2, pour vous donner une idée. Les prix dépendent des zones, quartiers et périodes de l’année. Ils sont donc en constante variation.

Appartement 2 pièces A partir de 1100£
Studio A partir de 1000£
Chambre en suite A partir de 900£
Chambre double A partir de 650£
Chambre simple A partir de 600£
Chambre Twin A partir de 350£ par personne

– Quel est votre budget ?
À savoir : celui varie en fonction des quartiers/zones de Londres.

– Quels sont les zones et/ou quartiers souhaités ?
À noter : nous vous conseillons de juger des zones où vous voulez vivre en fonction du réseau de transport et des services aux alentours.
Londres fait 1 572 km² de superficie (soit 4 fois la tailles de Paris donc oui, il est fort possible que vous finissiez par vous perdre au moins une fois !), elle est découpée en 9 zones.

– Quel est la durée de votre séjour ?
Petit rappel : la durée moyenne d’un contrat en colocation varie de 3 à 6 mois.
Attention ! Durant certaines périodes de l’année, beaucoup d’agences exigeront des contrats de 6 mois minimum (par exemple à partir de Septembre). Pour les appartements, celle-ci est généralement d’1 an avec possibilité d’introduire une clause de rupture à 6 mois.

Vous pouvez vous renseignez autour de vous ou en faisant appel à une agence ou à des chercheurs de logement pour vous faciliter la tâche.

ÉTAPE N°2 – les recherches & visites

– Quand démarrer ses recherches pour une colocation ?
Il est inutile de s’y prendre trop tôt. D’une part parce que le marché de l’immobilier à Londres est en mouvement constant. Les offres sont très nombreuses et régulières. Le principe de fonctionnement est : premier arrivé, premier servi !
D’autre part, il est important de savoir que de manière générale, les loueurs refusent de bloquer leurs chambres à l’avance, tout simplement parce qu’ils ne font pas de bénéfices en laissant une chambre vide durant plusieurs semaines.
2 semaines à l’avance semble donc être le délai raisonnable et idéal pour démarrer vos recherches.

– Où ? 
Sur les principaux sites d’annonces de référence tels que Gumtree, Spareroom, Roomgo, Rightmove, Speedflatmating ou encore Zoopla, vous trouverez des appartements, colocations, ou encore des chambres chez l’habitant.

Mais ces sites-là ne sont pas les seuls à vous donner accès à des annonces. En effet, il existe de nombreux groupes Facebook dans lesquels les Français installés à Londres laissent des annonces de logement.
Parmi les plus connus, vous retrouverez : THE FRENCH SOCIETY OF LONDON ou encore LES FRANCAIS A LONDRES : TRAVAIL/EMPLOI/JOB/STAGE sur lesquels vous retrouverez pleins de bons plans facilitant votre insertion dans votre nouvelle vie londonienne.

Sachez également qu’il existe des agences spécialisées dans la recherche et visites de logements sur Londres. Parmi les chasseurs d’appartements les plus connu, vous retrouverez HOUSE LONDON TRIP. Nous proposons une offre de services fiables, adaptés et personnalisés de recherches & visites illimitées, adapté aux critères de chaque client. Nous vous accompagnons lors des visites et si vous ne pouvez pas être présent, nous vous faisons visiter le logement en appel vidéo ! Nous essayons de nous adapter au mieux aux besoins et disponibilités du client.

Au moment de prendre une décision quant au choix de votre logement, vous devez toujours bien veiller à vous renseigner au maximum.
– Est-ce que toutes les charges sont incluses dans le loyer ?
– Et la Council tax ? 
C’est l’équivalent de la taxe d’habitation française, qui doit être payée tous les mois, que vous soyez locataire ou colocataire. Attention à bien vous renseigner sur son montant, elle peut se révéler être très chère dans certains quartiers.
– Est-ce que la chambre est meublée ou semi-meublée ?
– y-a-t ’il un cleaner ?
– Combien y-a-t ‘il de colocataires dans le logement ? Quels sont leurs âges et nationalité ?
– Quelles sont mes options si je décide de quitter le logement plus tôt ?
…etc.

ÉTAPE N°3 – la rÉservation du logement

Une fois que vous avez trouvé la chambre de vos rêves, vous devez dans un 1er temps payer ce qu’on appelle le holding deposit, qui correspond à une partie du montant du deposit qu’il faut verser à l’agence pour réserver la chambre.
Puis, au moment de la signature du contrat, vous payez le deposit, souvent équivalent à un mois de loyer pour une chambre en colocation et de 4 à 8 semaines pour un appartement (le holding deposit sera déduit)  + le 1er mois de loyer.
Le paiement du loyer est généralement mensuel.
À retenir : le holding deposit est non remboursable en cas de rétractation de votre part.

Point de vigilance !
À Londres, il est impératif d’être sur place pour visiter les appartements, à moins qu’une personne de confiance le fasse pour vous. Il faut vérifier tous les détails pour être sûr que tout est  conforme avec les informations données sur le site. Et surtout, ne jamais, JAMAIS, envoyer d’argent en avance. Rien ne se paie avant d’avoir visité le logement.

Par ailleurs, il est important de garder une trace de chaque transaction d’argent.

ÉTAPE N°4 – La signature du contrat de location

Vous devez à présent établir le contrat de location rappelant tous les détails du logement et de vos paiements. Ce document vous protège juridiquement. Dans ce contrat, vous retrouverez la durée de celui-ci, qui peut varier de 3 à 12 mois dans de nombreux cas.

et si vous voulez DÉMÉNAGEr, que faut-il faire ?

La 1ère étape est de donner votre préavis à votre propriétaire/agence immobilière si le contrat ne prévoit pas de date de fin. Ce préavis de 1 à 2 mois suivant les contrats.
Dans le cas où vous quittez le logement avant la date de fin de contrat, vous pouvez d’un commun accord avec l’agence immobilière, trouver un remplaçant pour terminer votre contrat à votre place.

La 2ème étape est de rendre le logement dans le même état que vous l’avez eu à la location – nettoyez et rangez après vous pour récupérer l’intégralité de votre caution.
En cas de conflits à ce sujet, sachez que de nombreuses associations peuvent vous conseiller.

2. Les bases d’une bonne installation

Venir s’installer à Londres nécessite une bonne préparation !
Voici pour vous quelques points essentiels pour bien démarrer votre aventure londonienne et éviter les mauvaises surprises.

Prévoir un budget minimum

Il est important de prévoir un budget en fonction du montant du loyer de votre logement.
Par exemple, si vous trouvez une chambre pour un loyer de £600/mois, il vous faudra prévoir AU MINIMUM le double de cette somme, soit £1.200 (la caution correspondant généralement à 1 mois de loyer). Pensez également aux dépenses liées à votre carte de transport dont le prix à la semaine varie entre £30 et £40 selon les zones.

Un petit indispensable !
Vérifiez avec votre banque actuel le plafond de votre retrait par jour afin de ne pas être bloqué une fois dans la capitale londonienne.

Le meilleur moyen de payer son loyer avec un compte en banque français est d’utiliser l’application Transferwise. Une manière de payer (loyer, caution, …) avec très peu de frais et surtout de manière instantanée !
Nous-même, nous l’utilisons quotidiennement avec nos clients.

Bon à savoir :
En règle générale, sur les annonces de location, le loyer est indiqué par semaine.
Cependant, faîtes attention quant au calcul par mois ! Il ne suffit de multiplier cette somme par 4, et oui 4 semaines ne correspondent pas à un mois exact !
Voici donc un exemple pour un loyer de £140/semaine :
£140 x 4semaines = £560/mois. Ce calcul est erroné ! =>(£140 x 52 semaines) /12 mois = £607/mois.

La carte de transport (Oyster Card, “la carte huître” !?!)

Vous ne pourrez pas vous déplacer dans Londres sans votre Oyster Card !
Cette carte de transport s’achète dans toutes les stations de métro et coûte £5.
Elle est rechargeable à l’année, au mois ou à la semaine dans n’importe quelles stations de métro ou sur interne => https://oyster.tfl.gov.uk/oyster/entry.do
À savoir que le forfait varie en fonction de la zone où vous habitez.
Le conseil du jour : si vous êtes rémunéré à la semaine (comme beaucoup le sont ici à Londres), nous vous conseillons de prendre un abonnement à la semaine, cela vous permettra d’avoir une meilleure visibilité de vos dépenses.

Voici les tarifs des prix de la Oyster Travel Card  :

L’un des moyens les plus économiques pour circuler dans Londres reste le bus. Le prix d’un ticket de bus quelques soit la zone est de £1,50. Avec la Oyster Card, vous avez la possibilité de prendre un abonnement.

La carte SIM anglaise

Avoir un numéro anglais est indispensable lorsque l’on cherche du travail à Londres !
En effet, si vous voulez que les employeurs vous recontactent, il doit impérativement apparaître sur votre CV.
Petit conseil : assurer-vous que votre téléphone soit bien débloqué afin de pouvoir y introduire votre nouvelle carte SIM une fois sur place.

Bon à savoir :
La carte Giffgaff est très rentable, sans engagement et renouvelable chaque mois, elle vous permet de bénéficier de formules avantageuses.
Elle est comprise dans le pack House London Trip lorsque vous passez par nos services, il vous suffit de nous la demander !

Pour en savoir plus: Giffgaff

Le NIN (National Insurance Number)

Afin de pouvoir travailler légalement en Angleterre, il vous faudra obtenir le fameux NIN.
Pour cela, une fois que vous avez une adresse fixe ainsi qu’un numéro de téléphone anglais, rendez-vous sur le site du gouvernement où vous trouverez un numéro à appeler afin d’entamer la démarche.
La conversation téléphonique dure environ 5 minutes et vous obtiendrez un rendez-vous sous 7 à 10 jours dans le job center correspondant à votre zone d’habitation. Vous recevrez enfin votre NIN à transmettre à votre employeur.
Obtenir le NIN 

À savoir : vous pouvez appeler le numéro pour l’obtention d’u rdv NIN seulement depuis l’Angleterre. Et non depuis la France.
Pour plus d’informations : https://trucslondres.com/vivre/travail/national-insurrance-number/ 

Ouverture du compte bancaire

Il faut vous rendre directement en agence, certaines banques vont vous donner un rendez-vous et vous devrez être muni de votre carte d’identité, parfois d’un justificatif de domicile ou de votre NIN.
À savoir que les banques Halifax & HSBC ne demandent que la carte d’identité/passeport et que les démarches sont très simples et plutôt rapides.
Vous pouvez également ouvrir un compte sur l’application Revolut en quelques minutes et commander votre carte que vous recevrez sous une dizaine de jours.

Recherche d’emploi et de stages 

En bonus, grâce au lien ci-dessous vous pourrez lire un de nos précédents articles consacré à la recherche d’emploi et de stages.
Bon plan pour les jobs et stages sur Londres

 

 


3. Les agences immobilières à Londres

Voici quelques conseils pour ne pas vous faire avoir par les agences immobilières à Londres.

1 – Nouvelle règlementation : les frais d’agences sont supprimés.
Sachez que depuis le 1er Juin, les agences immobilières n’ont plus le droit de vous demander des frais d’agences.

2 – Au mieux choisir une agence qui fait garder le deposit par une société sécurisée.
Il vaut en effet mieux choisir une agence immobilière qui place tous les deposit dans une société sécurisée de cette façon personne ne peut y toucher jusqu’à ce qu’on vous le rende.

3 – Bien vérifier le prix de la concile taxe de l’appartement que vous louez.
Faites toujours attention à bien demander et vérifier le prix de la concile taxe, certaines agences trichent dessus.

4 – Faire attention à la date de préavis.
Lisez bien votre contrat pour savoir à quelle date vous devez envoyer votre préavis.

5 – Demander si le loyer inclus les taxes.
N’oubliez pas de demander et de vérifier que le contrat inclus les taxes et factures cela vous évitera beaucoup de mauvaise surprise.

Et si vous souhaitez faire appel à des professionnels afin de limiter au maximum le risque d’arnaque, faites appel à nos services. Pour plus d’infos, rdv sur le site : www.houselondontrip.com



4. La vie en colocation à Londres

La colocation, au départ, essentiellement réservée aux étudiants de 20 à 25 ans venant à Londres dans le cadre d’un stage d’études ou d’une immersion culturelle et linguistique d’une durée minimum d’un mois, voit aujourd’hui sa clientèle s’élargir avec une cible allant de 18 à 45 ans. Ce concept novateur est une solution idéale pour se loger confortablement tout en faisant des économies.

POURQUOI FAIRE UNE COLLOCATION ? 

Plus conviviale. Une collocation est la meilleure façon de créer des liens sociaux avec une forte mixité culturelle rendent la vie en communauté très enrichissante.
Plus économique. Vivre à Londres représente un coût non négligeable, d’une part dans la vie du quotidien mais aussi et surtout concernant les logements. La collocation reste donc le meilleur moyen de réduire efficacement ce coût (loyer, charges locatives, factures, courses…etc.) et de rendre ainsi la vie londonienne plus accessible à une plus large population (notamment les étudiants).
Plus pratique. La vie en collocation permet une répartition des tâches ménagères et une meilleure organisation de la vie au quotidien.
Plus vivant et festif. La collocation permet d’élargir son cercle d’amis, de multiplier les moments de partage tels que les repas et les soirées, vous offrant ainsi la possibilité de vous sentir plus à l’aise, mieux intégré, plus familier et plus épanouie dans votre nouvelle vie londonienne.

COMMENT TROUVER LA BONNE COLLOCATION ? 

Pour trouver LA bonne collocation, il convient dans un premier temps de se poser quelques questions essentielles.

– Quel est le nombre idéal de colocataires selon vous ? 
Vous êtes plutôt tenté par une petite collocation (2 à 3 personnes) avec un côté plus calme et intimiste ou peut être allez-vous préférer une plus grande collocation (5 à 6 personnes) offrant un côté plus convivial et festif.

– Quel est votre budget ? 
Le budget est un critère essentiel qui conditionnera dès le départ les zones dans lesquelles vous seriez plus susceptible d’aller vivre ou non. Effectivement, le loyer peut varier de près de 200£ par mois d’un quartier à un autre. Pensez donc à bien vous renseigner sur les quartiers, leurs localisations, leurs fréquentations…etc. avant de vous lancer dans vos recherches de logements.

– Dans quel quartier souhaitez-vous résider ? 

Le centre historique de Londres

  • Quartier de la City(EC1, EC2, EC3, EC4). Un quartier pour travailler plutôt que pour y habiter, le contraste entre la semaine et le week-end en termes d’affluence et d’animation est étonnant.
  • Quartier de West End(WC1, WC2, W1). Principal quartier commerçant ultra touristique, qui regroupe les principales attractions telles que Oxford StreetLeicester SquareCovent Garden et Piccadilly Circus.
  • Quartiers de Westminster – Victoria(SW1). Un quartier calme, résidentiel, bordé par la Tamise au sud et très cher.

Ouest/Sud-Ouest

  • Bayswater – Notting Hill(W2, W11). Calme, aéré, dans le pur style victorien, c’est un quartier essentiellement résidentiel.
  • Quartiers de Chelsea – Fulham(SW3, SW6, SW10). Le quartier le plus chic de Londres. Au bord de la Tamise, Chelsea et Fulham sont des havres de paix, zones résidentielles tranquilles.
  • Quartiers de Kensington – Hammersmith(SW5, SW7, W6, W8, W14). Les pubs, restaurants et quelques universités attirent beaucoup d’étudiants dans ce quartier. Hammersmith et Earls A noter aussi que South Kensington est le quartier des français ! Vous y trouverez de nombreux magasins, entreprises françaises, l’ambassade et également des écoles françaises (dont le fameux lycée francais). Beaucoup de points forts donc dans ce borough proche du centre, mais les prix y sont globalement très élevés.
  • Wandsworth – Wimbledon(SW18, SW19. Les amoureux de sport y seront au paradis avec beaucoup de parcs, d’installations et d’événements (Wimbledon, ou Twickenham vers Richmond par exemple : 2 hauts lieux du sport britannique).
  • Battersea – Clapham(SW11, SW4, SW8). Quartier calme et plutôt familial, une zone particulièrement populaire chez les jeunes avec un vrai “esprit de communauté”.

Sud/Sud-Est

  • Lambeth – Brixton(SW9, SE5, SE11, SE17). Un quartier vivant avec beaucoup d’animation, des pubs, des commerces et des restaurants. De la vie aussi bien de jour comme de nuit. D’ailleurs, Brixton est aujourd’hui l’un des hauts lieux de la scène musicale britannique avec, par exemple la Brixton Academy.
  • Southwark(SE1, SE16). Un quartier vivant, culturel et moderne, très proche du centre.
  • Lewisham – Peckham(SE5, SE8, SE14, SE15). Ils font partie de ces quartiers qu’on appelle “populaires”.
  • Greenwich(SE10). Un village dans la ville, un petit coin dépaysant à 2 pas des tours de Canary Wharf.
  • Herne Hill – Dulwich(SE21, SE22, SE24). Un quartier résidentiel et calme, loin de l’effervescence du centre-ville.

Est/Nord-Est

  • Newham(E6, E13, E15, E16). On y retrouve les zones les plus défavorisées de Londres, mais aussi des endroits riches de diversités.
  • Tower Hamlets(E1, E3, E14). C’est un quartier d’anciens docks rénovés et devenu très prisé, voire même bourgeois par endroits.
  • Hackney(N16, E2, E3, E5, E8, E9). Un quartier aux différentes cultures et ambiances, aujourd’hui considéré sur la voie de la renaissance.
  • Harringay (N4 N8 N15 N17) Quartier connu pour ses fameux restaurant turque, quartier animé en plein développement situé a seulement 30 min du centre et offrant des prix de location encore raisonnable

Nord-Nord-Ouest

  • Islington(N1, N5, N7) – Camden (NW1, N7). Un quartier atypique, sympa et animé avec des prix relativement élevés, perçus comme étant les coins les plus “tendance” de la capitale anglaise.
  • Hampstead – Highgate(NW3, NW5, N6, N19). Avec Kensington, c’est probablement l’un des quartiers les plus en vue lorsqu’on en a les moyens.
  • Kilburn – Maida Vale(W9, NW6, NW8). L’attrait de ce quartier est plutôt le dynamisme et l’esprit qui ressort de ce village dans la ville. Les irlandais sont bien présents certes, mais aussi beaucoup d’autres cultures qui forment un mélange culturel réussi.

FINALEMENT…

Venir s’installer à Londres est peut-être un parcours du combattant mais une fois toutes les formalités passées, il ne vous reste plus qu’à profiter de cette ville cosmopolite qui ne dort jamais, dans laquelle aucun quartier ne se ressemble et les activités innombrables.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour venir vous installer en toute tranquillité dans cette belle capitale londonienne !

Pour plus de bons plans : House London Trip

Posted in: Uncategorised

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *