Ouverture d’un compte bancaire à Londres et virements à l’international

Au-delà des questions de logements, d’emplois ou encore de transports, demeure la problématique financière de la gestion de son argent à Londres.
Dois-je ouvrir un compte bancaire anglais ?
Puis-je me contenter d’un compte en ligne ?
Quels sont mes droits et possibilités ? etc.

House London Trip vous a confectionné un article sur-mesure comportant toutes les informations indispensables à votre connaissance pour prendre la décision la plus adaptée à votre situation. Rédigé sous forme de questions/réponses, il regroupe les nombreuses interrogations que nos clients ont pu nous poser depuis plusieurs années.

  1. Ouverture d’un compte bancaire Anglais

Pourquoi ouvrir un compte bancaire anglais ?

  • Cela vous permet de recevoir votre salaire si vous travaillez chez un employeur anglais.

À savoir : de manière générale, les entreprises anglaises refusent de vous virer votre salaire sur un compte étranger.

  • Cela va vous donner un accès plus facile et rapide aux ¾ des procédures administratives réalisables uniquement si vous avez un compte bancaire anglais.
  • Effectuer vos paiements avec une carte de débit en £ vous permettra d’économiser sur les commissions dont vous serez imputés si vous utilisez une carte bancaire française par exemple.

À savoir : en Angleterre, il n’y a pas de commissions bancaires (retrait dans d’autres guichets automatiques, maintenance de la carte, etc).

  • Vous pouvez changer des € en £ (et inversement) via l’utilisation de Transferwise.

Quelles sont les conditions requises pour ouvrir un compte bancaire à Londres ?     

  • Avoir plus de 18 ans.
  • Résider au Royaume-Unis pour une durée minimum de 3 mois.

Quels sont les documents exigés pour l’ouverture d’un compte bancaire anglais ?

  • Une copie de votre passeport VALIDE.
  • Un justificatif de domicile (« proof of address»), venant certifier que vous habitez bien en Angleterre a une adresse précise. Pour cela rien de plus simple !
    Il vous suffira de fournir une copie d’un des documents suivants :

    • votre contrat de location,
    • votre attestation NIN,
    • votre bulletin de paie,
    • vos prélèvements automatiques tels que facture de gaz, eau, électricité, internet, téléphone…etc,
    • ou encore votre council tax.
  • Si vous travaillez, vous devez fournir une lettre de votre employeur devant contenir la date du début de l’emploi, votre nom en entier et votre adresse, l’affirmation que vous travaillez bien pour la compagnie en question, la date de la réalisation de la lettre, la signature d’un autre employé. Elle doit être rédigée sur papier avec l’en-tête de l’entreprise.
  • Si vous êtes étudiant, vous pouvez utiliser une lettre de votre université. Elle doit comporter la date de début de votre formation, la confirmation que vous êtes bien étudiant là-bas, votre nom entier et votre adresse, la date et la signature d’un membre de l’université. Si possible, elle doit être rédigé sur papier à en-tête de l’école.

Et comment choisir votre banque ?

Parmi les banques les plus réputées, vous retrouverez :

  1. Barclays
  2. HSBC
  3. Lloyds TSB
  4. NatWest
  5. Santander

Elles disposent toute d’un large réseau de succursales à travers le pays.
Vous n’aurez donc aucun mal à trouver la votre, où que vous soyez.

À savoir : ces banques sont certes présentes à l’internationale, mais n’ont cependant aucun lien entre les différents pays. Par exemple, avoir un compte bancaire HSBC en France ne vous sera d’aucune utilité au Royaume-Unis.

House London Trip oriente généralement ses clients vers HSBC, que nous considérons comme la banque où la procédure administrative d’ouverture d’un compte pour un étranger nouveau résident est la plus simplifié et rapide – pas besoin de justificatif de domicile, seul votre passeport suffit !

Quels sont les types de compte bancaire auxquels vous avez accès ?

  • Le compte courant standard (« current account »)
    • Cela concerne ceux qui n’ont pas de contrat de travail.
    • Possibilité de réalisation des opérations bancaires standards.
    • Carte de débit gratuite pour effectuer vos paiements et des retraits d’argents.
  • Le compte courant avancé
    • Mêmes propriétés que le compte courant standard.
    • Donne en plus accès au découvert ( « overdraft »).
  • Le compte courant spécial
    • Avantages tels que taux d’intérêts attractifs, assurance voyage, promos…etc.
  • Le compte épargne (« saving account »)
    • Compte généralement complémentaire aux précédents.
    • Courant et sans frais supplémentaire en Angleterre.
    • Le dépôt est de minimum de £200 à £500 selon les banques.
    • Les taux d’intérêts sont d’en moyenne 3 à 4% par an.
    • Possibilité de retraits et/ou d’apports d’argent vers ou depuis votre compte courant.

À savoir : Au Royaume-Uni, les revenus sur l’intérêts bancaires sont exonérés d’impôts jusqu’à hauteur de £1.000.

Infos pratiques :

  • La grande majorité des banques ne chargent pas de frais d’entretient, de gestion, d’ouverture, de fermeture ou de retrait d’argent aux guichets automatiques.
  • Les guichets automatiques (ATM) ne font donc pas l’objet de commissions. La seule commission possible est dans les guichets situés à l’intérieur des bars et clubs.

Quelles sont les informations à fournir lors du rdv d’ouverture de votre compte bancaire ?

  • La localisation de votre domicile actuel.
  • La durée prévue de votre séjour.
  • Votre date d’arrivée dans le pays.
  • Les motivations de cette démarche.
  • L’estimation de vos revenus et dépenses mensuels.

Et si vous quittez Londres, que faire de votre compte bancaire anglais ?

  • Généralement, il vous suffit de passer un coup de téléphone ou de vous rendre dans une des banques pour demander la fermeture de votre compte.
  • Vous pouvez également le conserver sous conditions de laisser un montant minimum dessus (montant à vérifier au près de votre banque).

En cas d’incapacité d’ouverture d’un compte bancaire anglais (pour cause de refus des banques ou autres), que faire ?       



Vous pouvez vous tourner vers l’ouverture d’un compte bancaire en ligne.
Il en existe aujourd’hui un très grand nombre accessible à tous.
Vous n’aurez donc aucun mal à trouver votre bonheur !
Parmi les plus connus, vous retrouverez Revolut ou Monzo qui ont notamment été créées afin de faciliter la vie des expatriés.

  1. Ouverture d’un compte bancaire en ligne

Une banque en ligne, comment ça marche ?         

Après avoir téléchargé l’application de la banque en ligne de votre choix et créé votre compte en quelques minutes, vous pourrez utiliser les services proposés de la même manière que si vous faisiez appel à une “vraie” banque.
Transfert d’argent, paiement, retrait, gestion de votre budget, conseiller en ligne…etc.
La vraie révolution : tout se fait en ligne ou via l’application !

Quelles sont les banques en lignes les plus utilisées ?

  • Inscription et services de bases gratuits (pas de frais de gestion ou de change).
  • Convertisseur dans 3 devises : $, £, €.
  • Pas d’attribution d’IBAN personnel.
  • Pas d’autorisation de découvert ou d’emprunt.
  • Idéal pour les voyageurs ! Une carte bancaire « Mastercard » vous sera envoyée où que vous soyez dans le monde (également en cas de perte), gratuitement et sous 2 à 3 jours.
  • Considérée par ses utilisateurs comme une application fiable et facile d’utilisation.

  • Banque anglaise basée à l’Est de Londres.
  • Inscription et compte courant gratuit (pas de frais de tenue de compte).
  • Carte de débit « Mastercard » envoyé sous 2 jours ouvrés une fois le formulaire remplit.
  • Une fois la carte activée, vous bénéficierez d’un numéro de compte et d’un sort code.
  • Virements bancaires immédiats et gratuits vers des comptes anglais ou Monzo.
  • Possibilité de mettre en place des virements automatiques.
  • Paiements et retraits (jusqu’à £200/mois) à l’étranger sans frais.
  • Blocage de la carte en cas de perte.
  • 1ère banque en ligne à proposer des prêts.
  • Les clients en sont globalement satisfaits.

  • Inscription gratuite.
  • Pas de justificatif de domicile à fournir (avantage non négligeable quand on vient d’arriver à Londres).
  • Accès à une carte bancaire et un IBAN.
  • Transferts bancaires nationaux et internationaux illimités.
  • Conversion des devises £ et € possible.
  • Période d’essai d’1 mois possible : carte bancaire à £4.95 + £1 par retrait d’argent + 2% de frais sur les taux de change).
  • Si vous décidez de conserver votre compte en ligne : compte en ligne à £4.95 + carte bancaire gratuite + accès à 6 retraits gratuits/mois + 0,5% de frais sur les taux de change).
  • Les retours d’utilisations sont très positifs.

Et les virements internationaux alors ?     

Vous pouvez tout à fait le faire avec votre banque en ligne mais ATTENTION aux frais de transfert et taux de change !  L’inconvénient ? Les délais sont relativement longs.

House London Trip vous recommande l’utilisation Transferwise, que nous utilisons au quotidien avec nos clients.

  1. Transferwise

Transferwise, qu’est-ce que c’est ?

C’est une plateforme de paiement en ligne qui propose à ses clients des virements internationaux dans n’importe quelle devise, tout en se passant des frais bancaires appliqués par les établissements classiques. Vous bénéficierez d’un meilleur service avec un coût jusqu’à 8 fois moins cher.

Transferwise s’ajuste au taux réel moyen du marché et parce qu’aucune commission n’est rajoutée, vous savez combien une opération va vous couter.

Il est reconnu par l’autorité régulatrice des finances (FCA).

Enfin, les virements sont presque instantanés. En effet, Transferwise n’a besoin que de 1 à 3 jours en fonction de l’opération pour transférer les frais contre 3 à 7 jours pour une banque classique.

Comment s’en servir ?   

Inscription en ligne rapide et 100 % gratuite via : www.transferwise.com
– Création d’un nouveau transfert en choisissant le montant et la/les devises.
À savoir : il n’est pas nécessaire de se créer un compte pour effectuer des virements.
– Ajout du ou des bénéficiaires via son IBAN et éventuellement son code SWIFT.
Petit rappel : n’oubliez pas d’indiquer en référence votre NOM/PRÉNOM et MOTIF.
– Payez votre transfert par carte bancaire ou virement de votre banque.

Pour plus d’informations sur notre activité, rdv juste ici : https://www.houselondontrip.com/
Retrouvez également notre article de la semaine dernière : Se déplacer à Londres.

Se déplacer à Londres

House London Trip vous aide cette semaine à optimiser vos déplacements au sein de la métropole londonienne.
Pour cela, nous vous présentons les modes de déplacements les plus utilisés et connus sur Londres, avec en prime quelques infos pratiques et des bons plans pour améliorer votre quotidien pour notre plus grand bonheur !

 

I. Les cartes de transport en commun

La Oyster card

 

 

Qu’est-ce que c’est ?
Elle vous permet de vous déplacer facilement en toute flexibilité et de façon économique dans Londres.

À quoi vous donne-t-elle accès ?
– Métro.
– Bus.
– Docklands Light Rail (DLR).
– Trains Overground.

Comment pouvez-vous vous en servir ?
– Paiement selon l’utilisation (pay as you go).
– Abonnement de transport.

Quand pouvez-vous vous en servir ?
Toute la journée chaque jours de la semaine dans le centre de Londres (pendant et en dehors des heures de pointes).

Où pouvez-vous vous en servir ?
Dans l’ensemble des zones 1 à 9 de Londres (métros, bus, overground, DLR…etc).
Sont compris dans vos déplacements, les trajets à destination et en provenance de l’aéroport d’Heathrow et Londres City.
Attention ! Les déplacements à destination des aéroports de Gatwick, Luton et Stanstead ne sont pas inclus.

Pourquoi est-elle rentable ?
Elle permet d’économiser de l’argent grâce aux limites de crédit journaliers, c’est-à-dire que vous ne serez pas facturé après 3 déplacements pendant 24h.

Qui peut s’en servir ?
Toutes personnes à partir de 16 ans.

Comment l’obtenir ?
Il vous suffit de vous rendre dans n’importe quelle station de Londres à une borne pour l’acheter immédiatement au prix de £5.

Comment s’en servir ?
Elle est rechargeable via un abonnement à l’année, au mois, à la semaine ou par crédit déposé dans toutes les stations de métro de Londres par carte bancaire ou en espèce et en ligne, sur internet ou via l’application téléchargeable sur smartphone.
Elle n’a pas de date de début ou d’expiration.
L’avantage ? Vous pouvez l’utiliser quad vous le souhaitez et la conserver précieusement pour vos futurs déplacements à Londres si vous rentrez en France par exemple.

Quels sont les tarifs de la Oyster card selon les zones de Londres ?


Comment fonctionne le réseau de transport à Londres ?
Il est divisé en 9 zones principales, chacune d’entre elles à un taux de facturation différent avec 13 lignes. Afin de vous familiariser avec les noms et couleurs des lignes de métro et pouvoir commencer à préparer vos déplacements, House London Trip vous partage le plan du métro de Londres

À savoir : Les enfants jusque l’âge de 11 ans peuvent voyager gratuitement dans les transports en commun londonien, dès lors qu’ils sont accompagnés d’un adulte possédant un titre de transport valide (maximum 4 enfants par adulte/aucune limite pour les enfants de moins de 4 ans).

De 11 à 15 ans, les enfants qui prennent les transports en commun avec un forfait London pass + Travel 1, 2, 3 et 6 n’auront pas de Oyster card mais une Paper Travelcard.

La London Travelcard

Qu’est-ce que c’est ?
Un titre de transport sous format ticket papier valide sur l’ensemble des transports en commun de Londres.

Comment l’obtenir ?
La London Travelcard pour 7 jours s’achète en ligne. Possibilité cependant de la faire sur place dans les gares suivantes : Paddington, Waterloo, Euston, Liverpool Street, Victoria St Pancras, King’s Cross.

Où et quand pouvez-vous vous en servir ?
Cette carte vous offre un accès illimité sur l’ensemble du réseau de transports public londonien.

Pourquoi est-elle pratique ?
Elle est utilisable dès votre arrivée à Londres, vous évitant de longues minutes d’attente aux guichets des stations.

En quoi est-elle rentable ?
Les tarifs sont avantageux et elle vous permet d’avoir accès à des remises sur les services bateaux « Thames Riverboat » et le téléphérique « Emirates Air Line cable car ».

Quels sont les différentes Travelcard auxquelles vous avez accès ?

  • 1 jour (Peak).
  • 1 jour (0ff Peak) – non valide en semaine avant 9h30.
  • 7 jours sans restriction.
  • Un seul trajet.
  • 2 à 3 jours consécutifs au choix (Peak et Off Peak).

Cette carte est utilisable dans les zones 1 à 4 (couvre le centre de Londres et les quartiers autour du centre ainsi que London City Airport) ou 1 à 6 (couvre presque la totalité du Grand Londres incluant les aéroports d’Heathrow et London City).

À savoir :  il existe une Groupe Day Travelcard utilisable pour minimum 10 personnes, hors heures de pointes. Les Travelcard ne sont pas annulables, remboursables ou échangeables.

La Visitor Travelcard

Qu’est-ce que c’est ?
Une carte à puce rechargeable pour voyager facilement dans Londres.

Comment l’obtenir ?
La Visitor Travelcard peut s’acheter en ligne ou à un guichet dans les gares de Londres.

 Où et quand pouvez-vous vous en servir ?
Cette carte vous offre un accès illimité sur l’ensemble du réseau de transports public londonien.

Pourquoi est-elle pratique ?
Elle est utilisable dès votre arrivée à Londres et réutilisable à votre guise.

En quoi est-elle rentable ?
50% moins cher que le prix d’un ticket à l’unité.
Elle est plafonnée, vous permettant ainsi de ne jamais dépasser plus de £7 par jour.
La cerise sur le gâteau : vous pourrez bénéficier d’offres exclusives et de réductions dans plusieurs restaurants et attractions.

Voici une liste non exhaustive des partenaires participants inclut :
– National Gallery.
– The Royal Albert Hall.
– Royal Academy of Arts (Académie Royale des Arts).
– Somerset House.
– Planet Hollywood.
Etc.

Quels sont les prix de la Visitor Travelcard ?
L’acquisition de votre Visitor Travelcard vous coûtera £5, remboursable au moment de retourner la carte. Vous pourrez ensuite y déposer un crédit allant de £20 à £50.

Cette carte est utilisable dans les zones 1 à 4 (couvre le centre de Londres et les quartiers autour du centre ainsi que London City Airport) ou 1 à 6 (couvre presque la totalité du Grand Londres incluant les aéroports d’Heathrow et London City).

À savoir : La petite nouveauté de 2019 est la possibilité d’utiliser votre Travelcard pour payer l’Heathrow Express. Le prix sera déduit de votre crédit, à noter qu’un voyage est de £25 en heure de pointe et £22 en dehors.
Vous pouvez également utiliser votre carte pour les voyages entre l’aéroport de Gatwick et Londres via les trains Southern, Thameslink et Gatwock Express.

Tarifs:
– Thameslink / Southern trains: £15.10 peak, £8.30 off-peak.
– Trains Gatwick Express: à partir de £19.80.

Attention ! Vous ne pouvez cependant pas l’utiliser pour vous rendre à l’aéroport de Stanstead qui n’est pas relié au réseau de transport londonien. Pour vous y rendre, le moyen de transport le plus rapide est le train Stanstead Express. Même chose pour l’aéroport de Luton, il est recommandé de prendre le train directement.

FAQ

Il me reste du crédit sur ma carte de transport, puis-je me faire rembourser ?
Oui, il vous suffit de vous rendre à un guichet Transport for London pour demander le remboursement de votre crédit non utilisé.

Quelles sont les horaires d’ouverture du métro à Londres ?    
De 5h00 à 0h00 environ pour les derniers départs.
À noter que les vendredis et samedis, certaines lignes circulent toute la nuit, 24h/24.

Comment choisir entre la Oyster card et la Travelcard ?   
La Travelcard est la meilleure option pour les touristes.
La Oyster Card est plus adaptée pour les habitants de Londres.

Quelle carte choisir en fonction de la durée du séjour ?
Séjour de maximum 3 jours : utilisez le système de paiement selon utilisation puisque le plafond journalier correspondant au coût de la Travelcard, c’est-à-dire £6,50.
Séjour de plus de 4 jours : achetez la Travelcard de 7 jours puisque son coût revient moins cher que de payer 4 jours séparément.
Choisissez la Travelcard version PAPIER (et non l’Oyster card) si vous désirez bénéficier de remises de deux pour le prix d’un dans de nombreuses attractions touristiques.
Séjour de longue durée : prenez une Oyster card facilement rechargeable et non périmable.

II. Les bus

Au vu de l’importance du réseau du métro londonien, nous avons souvent tendance, à tort, d’oublier les bus. Il existe aujourd’hui près de 400 lignes de bus et plus de 15 00 arrêts.
House London Trip vous partage un plan des bus pour vous aider à vous repérer.

Quel est le prix d’un trajet de bus ?
Un aller simple de bus est de £1,50.

Quels sont les modes de paiement ?
Vous pouvez utiliser le mode contactless de votre carte de crédit ou l’une des cartes de transport précédemment citées (Oyster Card ou Travelcard).
Attention, le paiement en espèce n’est pas accepté !

Quelles sont les horaires de passages des bus ?   
De 5h00 à 0h00 environ pour les derniers départs.

Y-a-t-il des bus de nuit ?
Oui tout à fait. Les principales lignes de bus circulent 24h/24.
En dehors de ces lignes, les autres assurent généralement un service de nuit indiquée par la lettre « N ». Attention cependant, les trajets de nuit peuvent différer de ceux de la journée.
Le temps d’attente moyen durant la nuit le vendredi et samedi est relativement court avec un bus toutes les 10 à 15 minutes.
Voici un plan des bus nocturnes .

À savoir : les zones ne s’appliquent pas aux bus. 

III. Les Rivers Bus Thames Clippers

Qu’est-ce que c’est ?
Un service d’une quinzaine de navettes fluviale sur la Tamise de Londres, instauré en 1999 et communément emprunté par les londoniens et de plus en plus par les touristes.

Quel sont les tarifs ?
Vous retrouverez tous les prix juste ici.

Quels sont les trajets effectués ?   
Ils parcourent la Tamise d’Ouest en Est sur trois grandes routes principales :

  • La route RB1, qui part de Westminster Pier (Big Ben, Sea Life London aquarium et London Eye) jusqu’à North Greenwich Pier au plus près de la salle de spectacle l’O2 Arena et du téléphérique Emirates Air Line Cable Car.
  • La route RB2, encore appelée Tate to Tate, parce qu’elle relie les deux musées Tate Britain entre le quai St George Wharf Pier au quai Bankside Pier au plus près de la Tate Modern et du Shakespeare Globe.
  • La route RB6, qui part de Putney Pier à l’Ouest de Londres jusqu’à Canary Wharf Pier plus à l’Est.
    Cette route est uniquement accessible du Lundi au Vendredi.

À savoir : il est possible d’embarquer à bord de ces navettes avec une Travelcard ou une OysterCard à condition de l’avoir chargée au préalable en Pay As You Go d’une somme suffisante pour couvrir votre trajet en bateau car le trajet n’est pas compris dans le plafond journalier des tarifs du réseau des transports en communs de Londres. Et comme pour toutes les activités ou attractions, vous aurez des billets à tarif préférentiel si vous réservez à l’avance en ligne.

N’oubliez pas de passer votre OysterCard sur la borne de validation avant et de monter à bord et en descendant à l’arrivée.

IV. Emirates Air Line Cable Car 

Où se trouve-t-il et comment s’y rendre ?
Voici les deux adresses :

  • Emirates Greenwich Peninsula : Unité 1, Terminal de téléphérique Emirates, Edmund Halley Way, Londres SE10 0FR. Vous pouvez le rejoindre via la station North Greenwich (Jubilee Line).
  • Emirates Royal Docks: Emirates Aire Line, 27 Western Gateway, Londres E16 4FA (Royal Victoria).

Quelles sont les horaires d’ouverture ? 

Quels sont les tarifs ?

  • Prix classiques

  • Prix réduits

  • Carte d’embarquement pour plusieurs trajets

  • Vol de nuit

Après 19h00 tous les jours, la durée du vol est étendue à environ 25 minutes (12 minutes dans chaque sens), vous permettant ainsi de profiter d’un voyage nocturne au-dessus de la Tamise.
À noter qu’il n’y a pas de frais supplémentaires pour les vols de nuit.

V. Les taxis

Les fameux Black Cabs de Londres font parties intégrantes de la culture londonienne.

Quels sont les tarifs des taxis à Londres ?
Il existe 3 grandes catégories de tarifs.

Tarif n°1 – du Lundi au Vendredi de 6h00 à 20h00

  • Les premiers 280 mètres ou 60 secondes d’attente : £2,40.
  • Chaque 140 mètres supplémentaires ou 30 secondes d’attente reviennent à £0,20.
  • À partir de £17,20, chaque 98 mètres ou 21 secondes d’attente reviennent à £0,20.

Tarif n°2 – du Lundi au Vendredi de 20h00 à 20h00 + le samedi et dimanche du 6h00 à 20h00

  • Les premiers 227 mètres ou 49 secondes d’attente : £2,40.
  • Chaque 113 mètres supplémentaires ou 25 secondes d’attente reviennent à £0,20.
  • À partir de £20,80, chaque 98 mètres ou 21 secondes d’attente reviennent à £0,20.

Tarif n°3 – tous les jours de 22h00 à 6h00 du matin

  • Les premiers 183 mètres ou 39 secondes d’attente : £2,40.
  • Chaque 92 mètres supplémentaires ou 20 secondes d’attente reviennent à £0,20.
  • À partir de £25,20, chaque 98 mètres ou 21 secondes d’attente reviennent à £0,20.

Quels sont les suppléments ?

  • Réservation par téléphone : jusque £2 en plus.
  • Pour vous rendre à l’aéroport d’Heathrow : + £3,20.
  • Au moment de Noël et du jour de l’An : + £4.
  • Paiement par carte : + 12,5%, maximum £1.

Combien de personnes peut acceuillir un taxi ?
Jusque 5 personnes en plus du conducteur maximum.

VI. Les compagnies de chauffeurs privés

Les taxis londoniens étant réputés pour leurs prix exorbitants, voici quelques compagnies de chauffeurs privés vous permettant de vous déplacer sans vous ruiner.

  • L’incontournable Uber

C’est une plate-forme formée par des conducteurs privés qui fournissent leurs services de transport, qui sont demandés instantanément via une application mobile
Si c’est la première fois que vous utilisez Uber, en renseignant le code UberTrucos50, vous aurez votre premier voyage à 50%, avec un rabais maximum de 10 € et si c’est votre premier voyage vous accumulerez 2 € dans votre portefeuille Uber.

  • Viavan

C’est LE “nouveau Uber pool”, le principe de taxi partagé, une co-entreprise de Via et de fourgonnettes Mercedes-Benz, utilisant la technologie dynamique de co-voiturage de Via.

Comment ça marche ?
Rien de plus simple ! Téléchargez l’application sur votre mobile et créez un compte.
House London Trip vous partage des bons plans réductions Viavan

À savoir : disponibles dans les zones 1 à 5, y compris le service pour l’aéroport de London City.

  • Kapten (anciennement chauffeur privé)

Plateforme française de réservation de VTC, Kapten fait désormais partie du décor londonien depuis quelques mois. Pour des bons plans réductions sur Kapten, rdv sur VoucherCodes – Kapten Bons Codes 2019.

  • Bolt (ex-taxify)

C’est l’application de chauffeurs privés concurrente d’Uber.
Pour découvrir ce qu’ils proposent, cliquer là : https://bolt.eu/fr/cities/london

VII. Les vélos

Il existe à Londres un système de vélos en libre-service du nom de Santander Cycles.

Qu’est-ce que c’est ?
Ce réseau est composé de 400 stations avec plus de 6 000 bicyclettes aux quatre coins de la ville.

En quoi ce système est-il pratique ?
Il vous permet d’avoir accès et d’utiliser des vélos 24h/24 sur toute l’année.

Comment les utiliser ?           
Vous devez payer un prix d’accès auquel s’ajoute des frais liés à son utilisation.
Vous pouvez également vous inscrire au programme depuis n’importe quelle borne située aux stations en utilisant une carte de crédit.

Quelques infos pratiques :

  • Suivez les instructions inscrites sur l’écran.
  • Vous allez obtenir un code que vous devrez indiquer dans l’un des points d’attache qui ne présente aucune lumière allumée.
  • Lorsque vous redéposer votre vélo dans une autre station, insérez le vélo dans le point d’attache et attendez qu’une lumière verte s’allume.

Combien ça coûte ?
Les frais d’accès à la location :

  • 24h : £2
  • 7 jours : £10
  • 1 an : £90

Tarifs selon votre utilisation :

  • La 1ère demi-heure est gratuite !
  • Chaque demi-heure supplémentaire : £1.
  • Jusqu’à 1h30 : £4.
  • Jusqu’à 2h : £6.

Y-a-t-il des suppléments ?
Les frais de retour tardif ou un vélo endommagé peuvent vous coûter jusqu’à £300. Tous les frais seront prélevés sur votre carte de crédit à la fin de la période souscrite.

En quoi est-ce rentable ?
Vous pouvez disposer d’un vélo pendant une semaine complète et effectuer des trajets illimités de moins de 30 minutes pour seulement £5 !

 Pourquoi utilisez un vélo pour se déplacer à Londres ?
C’est un mode de déplacement très pratique, rentable et écologique pour les trajets de courte distance.

VIII. Citymapper

Pour tous vos déplacements sur Londres, qu’importe le moyen de transport, Citymapper est votre nouveau meilleur ami. 

C’est d’ailleurs l’application favorite de l’équipe d’House London Trip.
Nous nous en servons dans nos déplacements quotidiens lorsque nous sommes en visites aux quatre coins de Londres pour et avec nos clients.

Pour plus d’informations sur notre activité, rdv juste ici : https://www.houselondontrip.com/
Retrouvez également notre article de la semaine dernière : Future installation à Londres.

Future installation à Londres – tout ce que vous avez besoin de savoir !

House London Trip a fêté cette année ses 5 ans en tant que chasseur d’appartements expérimentés sur la scène londonienne.

Fort de notre expertise métier, nous vous avons rédigé un article au travers duquel nous vous partageons tous les conseils, bons plans, astuces et choses à savoir dont nous avons pu faire l’expérience depuis notre création.

En bref, un petit guide parfait pour vous lancer dans l’aventure londonienne et vous offrir une installation en toute sérénité.



1. Chercher un logement à Londres, par où commencer ?

Que vous soyez étudiant, stagiaire, en voyage, ou en quête d’une nouvelle aventure dans la capitale Britannique, trouver un appartement n’est pas chose aisée. Les loyers sont relativement chers et les agences de location ne sont pas toujours très fiables.
Mais pas de panique, nous sommes là pour vous guider afin de faciliter au mieux votre arrivée à Londres.

Voici les étapes à suivre et quelques conseils pour votre recherche de logement.

Étape N°1 – les critÈres de recherche

La première étape dans toute recherche de logement est d’établir vos critères de choix.

– Quel type de logement choisir ?
La valeur des biens immobiliers à Londres est l’une des plus forte au monde, la demande y est très importante ce qui fait augmenter le prix des biens. Plusieurs choix s’offrent à vous :
– Un studio ou un appartement complet.
– Une chambre en suite (salle de bain privée) en collocation.
– Une chambre simple ou double (selon la taille du lit) en collocation.
– Une chambre Twin (partager une chambre avec une autre personne – possibilité d’avoir 1 grand lit double ou 2 lit simple) en colocation.

Estimation des prix, Zone 1 & 2, pour vous donner une idée. Les prix dépendent des zones, quartiers et périodes de l’année. Ils sont donc en constante variation.

Appartement 2 pièces A partir de 1100£
Studio A partir de 1000£
Chambre en suite A partir de 900£
Chambre double A partir de 650£
Chambre simple A partir de 600£
Chambre Twin A partir de 350£ par personne

– Quel est votre budget ?
À savoir : celui varie en fonction des quartiers/zones de Londres.

– Quels sont les zones et/ou quartiers souhaités ?
À noter : nous vous conseillons de juger des zones où vous voulez vivre en fonction du réseau de transport et des services aux alentours.
Londres fait 1 572 km² de superficie (soit 4 fois la tailles de Paris donc oui, il est fort possible que vous finissiez par vous perdre au moins une fois !), elle est découpée en 9 zones.

– Quel est la durée de votre séjour ?
Petit rappel : la durée moyenne d’un contrat en colocation varie de 3 à 6 mois.
Attention ! Durant certaines périodes de l’année, beaucoup d’agences exigeront des contrats de 6 mois minimum (par exemple à partir de Septembre). Pour les appartements, celle-ci est généralement d’1 an avec possibilité d’introduire une clause de rupture à 6 mois.

Vous pouvez vous renseignez autour de vous ou en faisant appel à une agence ou à des chercheurs de logement pour vous faciliter la tâche.

ÉTAPE N°2 – les recherches & visites

– Quand démarrer ses recherches pour une colocation ?
Il est inutile de s’y prendre trop tôt. D’une part parce que le marché de l’immobilier à Londres est en mouvement constant. Les offres sont très nombreuses et régulières. Le principe de fonctionnement est : premier arrivé, premier servi !
D’autre part, il est important de savoir que de manière générale, les loueurs refusent de bloquer leurs chambres à l’avance, tout simplement parce qu’ils ne font pas de bénéfices en laissant une chambre vide durant plusieurs semaines.
2 semaines à l’avance semble donc être le délai raisonnable et idéal pour démarrer vos recherches.

– Où ? 
Sur les principaux sites d’annonces de référence tels que Gumtree, Spareroom, Roomgo, Rightmove, Speedflatmating ou encore Zoopla, vous trouverez des appartements, colocations, ou encore des chambres chez l’habitant.

Mais ces sites-là ne sont pas les seuls à vous donner accès à des annonces. En effet, il existe de nombreux groupes Facebook dans lesquels les Français installés à Londres laissent des annonces de logement.
Parmi les plus connus, vous retrouverez : THE FRENCH SOCIETY OF LONDON ou encore LES FRANCAIS A LONDRES : TRAVAIL/EMPLOI/JOB/STAGE sur lesquels vous retrouverez pleins de bons plans facilitant votre insertion dans votre nouvelle vie londonienne.

Sachez également qu’il existe des agences spécialisées dans la recherche et visites de logements sur Londres. Parmi les chasseurs d’appartements les plus connu, vous retrouverez HOUSE LONDON TRIP. Nous proposons une offre de services fiables, adaptés et personnalisés de recherches & visites illimitées, adapté aux critères de chaque client. Nous vous accompagnons lors des visites et si vous ne pouvez pas être présent, nous vous faisons visiter le logement en appel vidéo ! Nous essayons de nous adapter au mieux aux besoins et disponibilités du client.

Au moment de prendre une décision quant au choix de votre logement, vous devez toujours bien veiller à vous renseigner au maximum.
– Est-ce que toutes les charges sont incluses dans le loyer ?
– Et la Council tax ? 
C’est l’équivalent de la taxe d’habitation française, qui doit être payée tous les mois, que vous soyez locataire ou colocataire. Attention à bien vous renseigner sur son montant, elle peut se révéler être très chère dans certains quartiers.
– Est-ce que la chambre est meublée ou semi-meublée ?
– y-a-t ’il un cleaner ?
– Combien y-a-t ‘il de colocataires dans le logement ? Quels sont leurs âges et nationalité ?
– Quelles sont mes options si je décide de quitter le logement plus tôt ?
…etc.

ÉTAPE N°3 – la rÉservation du logement

Une fois que vous avez trouvé la chambre de vos rêves, vous devez dans un 1er temps payer ce qu’on appelle le holding deposit, qui correspond à une partie du montant du deposit qu’il faut verser à l’agence pour réserver la chambre.
Puis, au moment de la signature du contrat, vous payez le deposit, souvent équivalent à un mois de loyer pour une chambre en colocation et de 4 à 8 semaines pour un appartement (le holding deposit sera déduit)  + le 1er mois de loyer.
Le paiement du loyer est généralement mensuel.
À retenir : le holding deposit est non remboursable en cas de rétractation de votre part.

Point de vigilance !
À Londres, il est impératif d’être sur place pour visiter les appartements, à moins qu’une personne de confiance le fasse pour vous. Il faut vérifier tous les détails pour être sûr que tout est  conforme avec les informations données sur le site. Et surtout, ne jamais, JAMAIS, envoyer d’argent en avance. Rien ne se paie avant d’avoir visité le logement.

Par ailleurs, il est important de garder une trace de chaque transaction d’argent.

ÉTAPE N°4 – La signature du contrat de location

Vous devez à présent établir le contrat de location rappelant tous les détails du logement et de vos paiements. Ce document vous protège juridiquement. Dans ce contrat, vous retrouverez la durée de celui-ci, qui peut varier de 3 à 12 mois dans de nombreux cas.

et si vous voulez DÉMÉNAGEr, que faut-il faire ?

La 1ère étape est de donner votre préavis à votre propriétaire/agence immobilière si le contrat ne prévoit pas de date de fin. Ce préavis de 1 à 2 mois suivant les contrats.
Dans le cas où vous quittez le logement avant la date de fin de contrat, vous pouvez d’un commun accord avec l’agence immobilière, trouver un remplaçant pour terminer votre contrat à votre place.

La 2ème étape est de rendre le logement dans le même état que vous l’avez eu à la location – nettoyez et rangez après vous pour récupérer l’intégralité de votre caution.
En cas de conflits à ce sujet, sachez que de nombreuses associations peuvent vous conseiller.

2. Les bases d’une bonne installation

Venir s’installer à Londres nécessite une bonne préparation !
Voici pour vous quelques points essentiels pour bien démarrer votre aventure londonienne et éviter les mauvaises surprises.

Prévoir un budget minimum

Il est important de prévoir un budget en fonction du montant du loyer de votre logement.
Par exemple, si vous trouvez une chambre pour un loyer de £600/mois, il vous faudra prévoir AU MINIMUM le double de cette somme, soit £1.200 (la caution correspondant généralement à 1 mois de loyer). Pensez également aux dépenses liées à votre carte de transport dont le prix à la semaine varie entre £30 et £40 selon les zones.

Un petit indispensable !
Vérifiez avec votre banque actuel le plafond de votre retrait par jour afin de ne pas être bloqué une fois dans la capitale londonienne.

Le meilleur moyen de payer son loyer avec un compte en banque français est d’utiliser l’application Transferwise. Une manière de payer (loyer, caution, …) avec très peu de frais et surtout de manière instantanée !
Nous-même, nous l’utilisons quotidiennement avec nos clients.

Bon à savoir :
En règle générale, sur les annonces de location, le loyer est indiqué par semaine.
Cependant, faîtes attention quant au calcul par mois ! Il ne suffit de multiplier cette somme par 4, et oui 4 semaines ne correspondent pas à un mois exact !
Voici donc un exemple pour un loyer de £140/semaine :
£140 x 4semaines = £560/mois. Ce calcul est erroné ! =>(£140 x 52 semaines) /12 mois = £607/mois.

La carte de transport (Oyster Card, « la carte huître » !?!)

Vous ne pourrez pas vous déplacer dans Londres sans votre Oyster Card !
Cette carte de transport s’achète dans toutes les stations de métro et coûte £5.
Elle est rechargeable à l’année, au mois ou à la semaine dans n’importe quelles stations de métro ou sur interne => https://oyster.tfl.gov.uk/oyster/entry.do
À savoir que le forfait varie en fonction de la zone où vous habitez.
Le conseil du jour : si vous êtes rémunéré à la semaine (comme beaucoup le sont ici à Londres), nous vous conseillons de prendre un abonnement à la semaine, cela vous permettra d’avoir une meilleure visibilité de vos dépenses.

Voici les tarifs des prix de la Oyster Travel Card  :

L’un des moyens les plus économiques pour circuler dans Londres reste le bus. Le prix d’un ticket de bus quelques soit la zone est de £1,50. Avec la Oyster Card, vous avez la possibilité de prendre un abonnement.

La carte SIM anglaise

Avoir un numéro anglais est indispensable lorsque l’on cherche du travail à Londres !
En effet, si vous voulez que les employeurs vous recontactent, il doit impérativement apparaître sur votre CV.
Petit conseil : assurer-vous que votre téléphone soit bien débloqué afin de pouvoir y introduire votre nouvelle carte SIM une fois sur place.

Bon à savoir :
La carte Giffgaff est très rentable, sans engagement et renouvelable chaque mois, elle vous permet de bénéficier de formules avantageuses.
Elle est comprise dans le pack House London Trip lorsque vous passez par nos services, il vous suffit de nous la demander !

Pour en savoir plus: Giffgaff

Le NIN (National Insurance Number)

Afin de pouvoir travailler légalement en Angleterre, il vous faudra obtenir le fameux NIN.
Pour cela, une fois que vous avez une adresse fixe ainsi qu’un numéro de téléphone anglais, rendez-vous sur le site du gouvernement où vous trouverez un numéro à appeler afin d’entamer la démarche.
La conversation téléphonique dure environ 5 minutes et vous obtiendrez un rendez-vous sous 7 à 10 jours dans le job center correspondant à votre zone d’habitation. Vous recevrez enfin votre NIN à transmettre à votre employeur.
Obtenir le NIN 

À savoir : vous pouvez appeler le numéro pour l’obtention d’u rdv NIN seulement depuis l’Angleterre. Et non depuis la France.
Pour plus d’informations : https://trucslondres.com/vivre/travail/national-insurrance-number/ 

Ouverture du compte bancaire

Il faut vous rendre directement en agence, certaines banques vont vous donner un rendez-vous et vous devrez être muni de votre carte d’identité, parfois d’un justificatif de domicile ou de votre NIN.
À savoir que les banques Halifax & HSBC ne demandent que la carte d’identité/passeport et que les démarches sont très simples et plutôt rapides.
Vous pouvez également ouvrir un compte sur l’application Revolut en quelques minutes et commander votre carte que vous recevrez sous une dizaine de jours.

Recherche d’emploi et de stages 

En bonus, grâce au lien ci-dessous vous pourrez lire un de nos précédents articles consacré à la recherche d’emploi et de stages.
Bon plan pour les jobs et stages sur Londres

 

 


3. Les agences immobilières à Londres

Voici quelques conseils pour ne pas vous faire avoir par les agences immobilières à Londres.

1 – Nouvelle règlementation : les frais d’agences sont supprimés.
Sachez que depuis le 1er Juin, les agences immobilières n’ont plus le droit de vous demander des frais d’agences.

2 – Au mieux choisir une agence qui fait garder le deposit par une société sécurisée.
Il vaut en effet mieux choisir une agence immobilière qui place tous les deposit dans une société sécurisée de cette façon personne ne peut y toucher jusqu’à ce qu’on vous le rende.

3 – Bien vérifier le prix de la concile taxe de l’appartement que vous louez.
Faites toujours attention à bien demander et vérifier le prix de la concile taxe, certaines agences trichent dessus.

4 – Faire attention à la date de préavis.
Lisez bien votre contrat pour savoir à quelle date vous devez envoyer votre préavis.

5 – Demander si le loyer inclus les taxes.
N’oubliez pas de demander et de vérifier que le contrat inclus les taxes et factures cela vous évitera beaucoup de mauvaise surprise.

Et si vous souhaitez faire appel à des professionnels afin de limiter au maximum le risque d’arnaque, faites appel à nos services. Pour plus d’infos, rdv sur le site : www.houselondontrip.com



4. La vie en colocation à Londres

La colocation, au départ, essentiellement réservée aux étudiants de 20 à 25 ans venant à Londres dans le cadre d’un stage d’études ou d’une immersion culturelle et linguistique d’une durée minimum d’un mois, voit aujourd’hui sa clientèle s’élargir avec une cible allant de 18 à 45 ans. Ce concept novateur est une solution idéale pour se loger confortablement tout en faisant des économies.

POURQUOI FAIRE UNE COLLOCATION ? 

Plus conviviale. Une collocation est la meilleure façon de créer des liens sociaux avec une forte mixité culturelle rendent la vie en communauté très enrichissante.
Plus économique. Vivre à Londres représente un coût non négligeable, d’une part dans la vie du quotidien mais aussi et surtout concernant les logements. La collocation reste donc le meilleur moyen de réduire efficacement ce coût (loyer, charges locatives, factures, courses…etc.) et de rendre ainsi la vie londonienne plus accessible à une plus large population (notamment les étudiants).
Plus pratique. La vie en collocation permet une répartition des tâches ménagères et une meilleure organisation de la vie au quotidien.
Plus vivant et festif. La collocation permet d’élargir son cercle d’amis, de multiplier les moments de partage tels que les repas et les soirées, vous offrant ainsi la possibilité de vous sentir plus à l’aise, mieux intégré, plus familier et plus épanouie dans votre nouvelle vie londonienne.

COMMENT TROUVER LA BONNE COLLOCATION ? 

Pour trouver LA bonne collocation, il convient dans un premier temps de se poser quelques questions essentielles.

– Quel est le nombre idéal de colocataires selon vous ? 
Vous êtes plutôt tenté par une petite collocation (2 à 3 personnes) avec un côté plus calme et intimiste ou peut être allez-vous préférer une plus grande collocation (5 à 6 personnes) offrant un côté plus convivial et festif.

– Quel est votre budget ? 
Le budget est un critère essentiel qui conditionnera dès le départ les zones dans lesquelles vous seriez plus susceptible d’aller vivre ou non. Effectivement, le loyer peut varier de près de 200£ par mois d’un quartier à un autre. Pensez donc à bien vous renseigner sur les quartiers, leurs localisations, leurs fréquentations…etc. avant de vous lancer dans vos recherches de logements.

– Dans quel quartier souhaitez-vous résider ? 

Le centre historique de Londres

  • Quartier de la City(EC1, EC2, EC3, EC4). Un quartier pour travailler plutôt que pour y habiter, le contraste entre la semaine et le week-end en termes d’affluence et d’animation est étonnant.
  • Quartier de West End(WC1, WC2, W1). Principal quartier commerçant ultra touristique, qui regroupe les principales attractions telles que Oxford StreetLeicester SquareCovent Garden et Piccadilly Circus.
  • Quartiers de Westminster – Victoria(SW1). Un quartier calme, résidentiel, bordé par la Tamise au sud et très cher.

Ouest/Sud-Ouest

  • Bayswater – Notting Hill(W2, W11). Calme, aéré, dans le pur style victorien, c’est un quartier essentiellement résidentiel.
  • Quartiers de Chelsea – Fulham(SW3, SW6, SW10). Le quartier le plus chic de Londres. Au bord de la Tamise, Chelsea et Fulham sont des havres de paix, zones résidentielles tranquilles.
  • Quartiers de Kensington – Hammersmith(SW5, SW7, W6, W8, W14). Les pubs, restaurants et quelques universités attirent beaucoup d’étudiants dans ce quartier. Hammersmith et Earls A noter aussi que South Kensington est le quartier des français ! Vous y trouverez de nombreux magasins, entreprises françaises, l’ambassade et également des écoles françaises (dont le fameux lycée francais). Beaucoup de points forts donc dans ce borough proche du centre, mais les prix y sont globalement très élevés.
  • Wandsworth – Wimbledon(SW18, SW19. Les amoureux de sport y seront au paradis avec beaucoup de parcs, d’installations et d’événements (Wimbledon, ou Twickenham vers Richmond par exemple : 2 hauts lieux du sport britannique).
  • Battersea – Clapham(SW11, SW4, SW8). Quartier calme et plutôt familial, une zone particulièrement populaire chez les jeunes avec un vrai « esprit de communauté ».

Sud/Sud-Est

  • Lambeth – Brixton(SW9, SE5, SE11, SE17). Un quartier vivant avec beaucoup d’animation, des pubs, des commerces et des restaurants. De la vie aussi bien de jour comme de nuit. D’ailleurs, Brixton est aujourd’hui l’un des hauts lieux de la scène musicale britannique avec, par exemple la Brixton Academy.
  • Southwark(SE1, SE16). Un quartier vivant, culturel et moderne, très proche du centre.
  • Lewisham – Peckham(SE5, SE8, SE14, SE15). Ils font partie de ces quartiers qu’on appelle « populaires ».
  • Greenwich(SE10). Un village dans la ville, un petit coin dépaysant à 2 pas des tours de Canary Wharf.
  • Herne Hill – Dulwich(SE21, SE22, SE24). Un quartier résidentiel et calme, loin de l’effervescence du centre-ville.

Est/Nord-Est

  • Newham(E6, E13, E15, E16). On y retrouve les zones les plus défavorisées de Londres, mais aussi des endroits riches de diversités.
  • Tower Hamlets(E1, E3, E14). C’est un quartier d’anciens docks rénovés et devenu très prisé, voire même bourgeois par endroits.
  • Hackney(N16, E2, E3, E5, E8, E9). Un quartier aux différentes cultures et ambiances, aujourd’hui considéré sur la voie de la renaissance.
  • Harringay (N4 N8 N15 N17) Quartier connu pour ses fameux restaurant turque, quartier animé en plein développement situé a seulement 30 min du centre et offrant des prix de location encore raisonnable

Nord-Nord-Ouest

  • Islington(N1, N5, N7) – Camden (NW1, N7). Un quartier atypique, sympa et animé avec des prix relativement élevés, perçus comme étant les coins les plus « tendance » de la capitale anglaise.
  • Hampstead – Highgate(NW3, NW5, N6, N19). Avec Kensington, c’est probablement l’un des quartiers les plus en vue lorsqu’on en a les moyens.
  • Kilburn – Maida Vale(W9, NW6, NW8). L’attrait de ce quartier est plutôt le dynamisme et l’esprit qui ressort de ce village dans la ville. Les irlandais sont bien présents certes, mais aussi beaucoup d’autres cultures qui forment un mélange culturel réussi.

FINALEMENT…

Venir s’installer à Londres est peut-être un parcours du combattant mais une fois toutes les formalités passées, il ne vous reste plus qu’à profiter de cette ville cosmopolite qui ne dort jamais, dans laquelle aucun quartier ne se ressemble et les activités innombrables.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour venir vous installer en toute tranquillité dans cette belle capitale londonienne !

Pour plus de bons plans : House London Trip

Que faire à Londres cet automne ?

Ah l’automne  ! Les balades en foret les pieds dans les feuilles, la lecture au coin du feu avec une hé, un café ou un chocolat chaud.
Bref les activités typiques d’automne !
Ici on vous propose des activités automnales à faire à Londres.

EuYRPLQjRIGFF6JqzURR_carving

  • Futum & Mason Pumpkin cravings.
    Si vous nielle saviez pas Fortum & Mason propose des sessions de creusage de Citrouilles pour être prêts pour la nuit d’Halloween !
    Ca à lieu à leur boutique de Picacdilly mais on vous prévient mieux vaut reserver des maintenant les places étant imitées ! On vous met le lien pour la session adulte mais sachez qu’il existe aussi une session enfant.
    Pour plus d’infos et pour reserver c’est ici.

Unknown

  • Classic horror marathon.
    Qui aura lieu au Prince Charles Cinema à Leicester Square.
    Amateur de films d’horreur anciens ou recents, ce marathon est fait pour vous !
    On vous met le lien pour en savoir plus est reserver ici.

London-Literature-Festival

  • London literature festival.
    Et comme d’habitude on pense à tout le monde.
    Si vous êtes plus livres que films on a ce qu’il vous faut.
    Ce festival de littérature aurait lieu à South Bank center et acceuillera des auteurs pendant 11 jours.
    Plus d’infos ici.

Unknown é

  • Nunhead cemetery.
    Un cimetière victorien presque complètement recouvert de vegetation.
    Une fois par mois une visite est organisée, lors de cette visite on vous parle de l’histoire de ce cimetière.
    Plus d’un ici.

Unknown

  • Museum by night.
    Pour les amateurs d’art sachez que vous pourrez visiter les musées de Londres la nuit du 31 octobre au 2 novembre.
    On vous met le lien pour plus d’infos ici.

Et si jamais vous voulez quelque chose de plus effrayant allez sur le compte instagram de House London Trip qui à fait un post sur les lieux hantés de Londres.

Best Coffee Shops in London

Ces dernières années, une vague de coffee shops a déferlé sur Londres. Mais alors comment savoir lequel choisir ?
House London Trip a décidé de vous concocter une short list des 5 coffees shops à essayer impérativement !

39 steps coffee

Des fèves fraîches torréfiées en passant par des options plus décalées, comme les ‘café tonics’ (espresso avec tonique), les iced americanos et les freakshakes de café froid épais faits maison.
Les boissons sont incontestablement excellentes et ce café a un charme chaleureux.
39 Steps est un joli petit ajout à la scène java de Londres.

Adresse : 8 D’Arblay St, Soho, London W1F 8DP, Royaume-Uni

The Alice House

Une ambiance bois et nature. De vieux fauteuils et canapés en cuire et des tables en bois.
En bref, une ambiance cozy qui nous fait nous sentir un peu comme à la maison ! On adore !

Adresse : 53-55 Salusbury Rd, Queen’s Park, London NW6 6NJ, Royaume-Uni

The allpress ESpresso Coffee

Un café où la relation avec le client prédomine. Si vous en quête d’un peu d’humanité et de convivialité, vous êtes au bon endroit !

Adresse : 58 Redchurch St, Shoreditch, London E2 7DP, Royaume-Uni

Antipodea coffee

Une brasserie australienne ouverte toute la journée qui passe d’une affaire décontractée de Melbourne le jour a un lieu animé pour les dîners nocturnes.
Très fréquenté et bien conçu, Antipodea est le dernier-né de la scène culinaire londonienne.

Adresse : 190-192 Westbourne Grove, Notting Hill, London W11 2RH, Royaume-Uni

Ce qu’il faut savoir sur les agences immobilières selon HLT.

Voici quelque conseils pour ne pas vous faire avoir par les agences immobilières à Londres.

1 –Ne jamais payer sans avoir vu le bien.
On ne le diras jamais assez ne payez pas si vous n’avez pas vu le bien de vos yeux !

2 – Ne jamais ne se fier qu’aux photos.
Quand on dit voir le bien on dit le voir en vrai les amis. Ne jamais se fier aux photos.

3 – Nouvelle règlementation : les frais d’agences sont supprimés.
Sachez que depuis quelques mois, les agences immobilières n’ont plus le droit de vous demander des frais d’agences.

4 – Au mieux choisir une agence qui fait garder le deposit par une société sécurisé.
Il vaut en effet mieux choisir une agence immobilière qui place tous les deposit dans une société sécurisé de cette façon personne ne peut y toucher jusqu’à ce qu’on vous le rende.

5 – Bien verifier le prix de la concile taxe de l’appartement que vous louez.
Faites toujours attention a  bien demander et verifier le prix de la concile taxe, certaines agences trichent dessus.

6 – Faire attention à la date de préavis.
Lisez bien votre contrat pour savoir à quelle date vous devez envoyer votre préavis.

7 – Demander si le loyer inclus les taxes.
N’oubliez pas de demander et de verifier que le contrat inclus les taxes et factures cela vous évitera beaucoup de mauvaise surprise.

8 – Et si vraiment vous avez trop peur de vous faire arnaquer faites appel aux services de www.houselondontrip.com qui sont des chasseurs d’appartements et vous aideront à trouver LE bien qui vous correspondra le mieux.

 

Top 3 des expos à voir en aout !

– VAN GOGH AND BRITAIN.

van-gogh-de-l-art-et-du-mysticisme
Seulement disponible jusqu’au 11 aout vous pourrez voir 40 œuvres du peintre.
A savoir que c’est la première fois depuis 70ans que cet artiste est exposé à Londres ville où il vécut pourtant pendant de nombreuses années.
Bref vous l’aurez compris profitez en si ne voulez pas devoir attendre encore 70 ans pour voir une autre exposition de ce célèbre artiste.
Où : Tate Britain.
Tube : Pimlico.

– CINDY SHERMAN.

images
Artiste majeure américaine, maitresse du déguisement. Vous retrouverez plus de 150 œuvres de l’artiste contemporaine, dont sa série Untitled Film Stills 1977 – 1980 dans laquelle elle apparaît sous les traits de rouleaux de films féminins stéréotypés d’Hollywood.
Où : National Gallery.
Tube : Leicester Square ou Charing Cross.

FRIEZE SCULPTURE 2019.

Tracey-Emin-1024x768
Cet été, les visiteurs peuvent voir sculptures dont un grand bronze de Tracey Emin ou encore un « My Melody » de trois mètres de haut, également connu comme le meilleur ami de Hello Kitty dans Regent’s park.
Où : Regent’s park et Primrose Hill.
Tube : Regent’s park.

Top 5 des cinémas en plein air à Londres.

HLT à fait tout spécialement pour vous une petite selection des meilleurs cinémas en plein air pour cette été à Londres !

  • The Luna Cinema.
    Le plus rodé avec un mélange des genres.
    Il est disponible jusqu’au 29 septembre dans différents endroits comme Alexandra palace, Battersea park, Crystal palace ou encore greenwitch.
    Le prix commence à 15£.
  • Film4 summer screen.
    Le plus pointu et dans un lieu empreint d’histoire. Dans la cour du Somerset house.
    Vous pourrez voir des films cultes comme Matrix, Wildat heart ou encore This is England.
    Disponible du 8 au 21 aout dans la cour du Somerset house.
    Le petit plus :  des courts métrages diffusés à chaque seances. Le tout pour un prix entre 19 à 26£.
  • Pop up screens.
    Ecran gonflable dans les jardins ou parcs dans la ville.
    Avec de la science fiction, wall-e ou encore breakfast club, grease, dirty dancing et pour les romantiques, coup de foudre a Notting Hill.
    Disponible du 19 au 29 septembre.
    Dans Denmark hill, greenwitch ou encore Russel Square.
    Les prix commence à 12,50£.
  • The nomad cinema.
    Les profits récoltés par les places vendu sont redistribué à l’organisation caritative the sustainable institue en Afrique du sud.
    Vous pourrez y voir Romeo + Juliette, The Goonies ou encore quand Harry rencontre Sally.
    Disponible du 18 juin au 3 septembre dans Bampton cemetery, Paddington ou encore queen’s park. A partir de 13£.
  • Summer by the river.
    Celui là il est GRATUIT  et en plus au bord de la Tamise.
    Voir pourrez y voir des films récents comme The greatest showman, la la land ou encore le roi lion?
    Disponible jusqu’au 30 aout devant l’hotel de ville au pied de tower bridge.